Rosita

Rosita

Johannes habite avec son père, Ulrik, dans un petit village de pêche au Nord du Danemark. Il mène une vie tranquille avec sa petite amie Maja, et n’a pas de mal à trouver du travail sur les bateaux du village.

wpid-wp-1446979226954.jpg

Tout change avec l’arrivée de Rosita, une jeune Philippine pleine de vie qu’a fait venir Ulrik pour combattre la solitude qui est la sienne depuis son divorce. Cela semble être relativement courant dans cette région désertée, puisque Rosita retrouve une communauté entière d’expatriées Philippines.

rosita2

Alors qu’il refuse initialement de la côtoyer, Johannes se retrouve forcé de servir de traducteur à son père et à Rosita, qui n’ont pas de langue commune pour communiquer.

rosita1

Tous deux seuls et perdus, Johannes et Rosita se rapprochent dangereusement ; la tension monte lorsque Johannes trouve du travail à Rosita contre l’avis de son père, et lorsque Johannes doit cacher à son père que Rosita a laissé un enfant de 8 ans aux Philippines.

rosita3

Rosita se retrouve tiraillée entre le fils, jeune, plein de rêves, qu’elle comprend et qui la comprend, et le père, qui lui garantit une existence moins excitante mais beaucoup plus stable.


L’avis d’Arthur : Film touchant, sur les différences entre générations ; sur la différence de perspective, de comportement, et sur le conflit générationnel qui découle de ces différences. Johannes vit avec son père, qu’il respecte, mais il appréhende de « finir comme lui » ; il voit plus loin que le bourg de pêche où ils habitent, et n’est que trop conscient des limites de la vie de son père. Il ne peut s’empêcher de projeter cette vision sur Rosita, lorsque son père la fait venir. Au-delà de la complicité qui se développe entre eux, il ne peut croire qu’elle veuille de cette vie que lui propose Ulrik, car il la rejette lui-même. Ici, on voit mis en scène un affrontement entre le mode de vie de deux générations qui n’ont pas le même horizon, et peinent à se comprendre.

4 patates, car j’ai été déçu par la « résolution » de la situation, et par la fuite de Johannes – même si elle est sûrement la plus réaliste !

patatepatatepatatepatate patategrise


L’avis d’Antoine :


Titre original : Rosita
Réalisé par Frederikke Aspöck
Danemark, 2015

Publicités

2 commentaires sur « Rosita »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s